Afghanistan : déclaration de Jean-Luc Laurent

Dimanche 15 août, Kaboul, capitale de l’Afghanistan, tombait aux mains des talibans. Ceux-ci contrôlaient depuis plusieurs semaines déjà une partie du pays.

Cet événement tragique fait suite au retrait des troupes américaines, anglaises et françaises d’Afghanistan, 20 ans après la première intervention militaire, au lendemain des attentats du World Trade Center du 11 septembre 2001. 

Aujourd’hui, des milliers d’Afghans tentent de fuir le pays, parce qu’ils croient à la liberté et refusent de vivre sous la loi de la charia.

La France, parce qu’elle a toujours été une terre d’accueil qui met en œuvre le droit d’asile pour ceux qui, partout dans le monde, fuient les régimes non-démocratiques, a un devoir d’humanité envers les Afghans. 

Loin de nous méfier de « flux migratoires irréguliers importants » comme le dit le président de la République, nous devons d’abord organiser avec les autres États européens un accueil digne des hommes, femmes et enfants qui souhaitent quitter l’Afghanistan.

Le Kremlin-Bicêtre, ville humaniste, fidèle aux principes républicains, est prête, comme beaucoup d’autres communes en France, à prendre sa part à cette action de solidarité internationale et à créer les conditions d’un accueil dans de bonnes conditions.

La municipalité
Les délibérations du conseil municipal
Tribunes d'expression

Le kiosque